Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 16:23

En 1945 à Sétif, en Algérie française, lors des manifestations de joie pour la Libération, un policier tua un jeune Algérien qui brandissait un drapeau de son pays. Par vengeance, des Algériens tuèrent cent colons français. À leur tour, par représailles, l'armée française et les colons tuèrent dix mille Algériens. Le Général Duval, chargé de la répression, rétablit l’ordre. Mais il prévint : la paix retrouvée ne serait durable que si l'Algérie française renonçait au racisme, aux brimades et à l'apartheid contre les Algériens. Les pieds-noirs, sûrs de leur supériorité sur les Arabes, cramponnés à leurs privilèges et accrochés à une terre qu’ils croyaient la leur, ne l’entendirent pas ; racisme, brimades et apartheid se poursuivirent en toute insouciance. En 1962, au terme d’une guerre sanglante, les pieds-noirs, qui détenaient pourtant le pouvoir absolu sur tous les pans de la société (administration, justice, école, armée, police, médias), se trouvèrent jetés à la mer. À leur grande surprise.
Que les Juifs d’Israël entendent la leçon ! Plus les Juifs israéliens persistent à maltraiter les Palestiniens, à ne pas les considérer comme leurs égaux, plus ils accroissent la probabilité de se trouver un jour anéantis. Laïcité, égalité des droits et liberté de circulation en Palestine-Israël aujourd’hui ! Pour le propre salut des Juifs d’Israël demain !


Christophe Chomant

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Christophe Chomant - Social-Démocratie
  • : Actualités politiques du militant social-démocrate Christophe Chomant
  • Contact

Recherche

Archives